loader.gifVeuillez patienter.
Chargement en cours...

jeudi 21 novembre 2019 - Fête(s) du jour
  à la Une | Flash Info | Dossiers





Pipi, crotte, caca boudin… tous les enfants s’y collent !
Tout savoir sur la période « anale » des enfants…
 

La période du pipicacaboudincrotte peut être amusante au début. À la longue, elle peut également être fatigante. Tant pour les parents que la nourrice, l’enseignant… Pourtant, il semblerait qu’elle soit un passage obligé de l’enfance. Qu’on se le dise, il va donc falloir faire preuve de patience… Quoi de mieux, alors, que de s’y préparer et de savoir quoi répondre et à quel moment. Explications sur cette drôle de phase avec Sonia Tabbakh, psychologue et thérapeute familiale en Seine Saint-Denis.

 

 


 

 Interview

 

     
 

Interview de Sonia Tabbakh

Top bébé Webzine
Sonia Tabbakh et Sixtine

Tous les enfants passent-ils par la phase du « crotte, caca, pipi » ?



Top bébé Webzine Top bébé Webzine
© Istock

Oui, c'est une phase obligée. Le psychanalyste Sigmund Freud l’a même mise en avant et qualifiée cette période par l’expression « stade anal ». Elle suit son « stade oral » et tous les enfants y passent !


Tous les enfants réagissent-ils de la même façon ?



Top bébé Webzine
© Istock
   

Nous allons dire que les enfants manifestent tous, à un moment, une préoccupation particulière pour la zone rectale. Ce qui change, c’est la façon dont les enfants vont la vivre et sur combien de temps.


Vers quel âge cela commence-t-il ?

La période anale peut commencer très tôt, entre 12 et 18 mois.


Quand s’arrête-t-elle ?

En général vers 3 ans.


Top bébé Webzine
© Stock Exchange

 

Pourtant, les enfants qui entrent à la maternelle usent et abusent du langage « pipi/caca » ?

Oui. Mais il faut bien différencier le stade anal du simple recours au langage fixé sur la zone anale. C’est le début de l’affirmation de soi… Plus il accède à un nouveau vocabulaire, plus il utilisera d’autres mots pour s’affirmer. L’entrée en maternelle ne vient que renforcer tout ceci. L’enfant y découvre la socialisation, les copains et s’amuse à expérimenter des mots qu’il utilise et répète à la maison… Histoire de tester la réaction des parents !


À quoi est-ce dû ?



Top bébé Webzine
© Stock Exchange



Elle se traduit, en général, chez les enfants par la découverte du plaisir de retenir (rétention) ou d’expulser (expulsion) les matières fécales. C’est aussi la période d’opposition aux adultes, et aux parents en particulier, avec l’acquisition du « non » et du « pouvoir » que l’enfant se découvre sur l’adulte, dans le don ou non de ses matières fécales. En effet, la relation parent/enfant passe aussi par l’apprentissage de la propreté et l’acquisition du langage permet, entre autres, à l’enfant de s’opposer avec des mots liés à ce stade « anal ». L’enfant apprend le « don » à travers la découverte de la propreté… Faire dans le pot fait toujours plaisir aux parents ! C’est aussi le moyen pour cet enfant de manifester sa volonté, son désaccord et son refus face à l’adulte. Il peut commencer à s’affirmer et à s’autonomiser. C’est aussi une façon pour l’enfant de manifester ses préoccupations et ses angoisses liées à la perte de ses matières fécales, qui peut être vécue comme une perte d’une partie de son corps et donc très angoissante.


Un enfant pour qui le « stade anal » n’en finit pas présente-t-il un problème ? Est-ce que ça peut cacher autre chose qu’une phase simple de développement ?



Top bébé Webzine
© Stock Exchange


Pas de panique… En général, la phase anale finit par s’arrêter ! Mais il faut bien comprendre que la réaction des parents y contribue… Plus l’enfant sent que ses mots ont le pouvoir d’agacer, plus il peut en user. Accorder peu d’importance à ses mots et votre enfant ne ressentira pas le besoin ni le désir de persévérer ! Il arrivera également parfois que l’enfant qui semblait avoir dépassé son stade anal y revienne. Et là, pas d’inquiétude non plus ! Ce retour en arrière ne sera que la manifestation d’un signe d’opposition ou la traduction d’un conflit ponctuel. Si malgré tout l’enfant communique principalement sur ce mode là et que cela dure dans le temps, et même après la maternelle, il peut s’agir d’un conflit qui s’instaure… Une consultation psychologique peut s’envisager pour l’enfant et ses parents.


Pouvez-vous nous rappeler les différentes phases par lesquelles passent les enfants ?

Top bébé Webzine
© Stock Exchange

Dans le développement de l’enfant, la première phase dite « orale » commence dès la naissance jusqu’aux environs des un an. L’enfant découvre le plaisir lié à la stimulation de la zone orale, aussi bien dans la succion (pouce, sein maternel, biberon) que dans l’alimentation qui sert de médiateur dans la relation mère/enfant. Les premiers conflits internes de l’enfant se jouent à cette période, notamment dans la relation mère/enfant autour de l’alimentation. Plus tard entre 1 et 3 ans environ, l’enfant va investir la zone « anale » en particulier dans la rétention et l’expulsion dont nous avons parlé précédemment. Ces stades du développement précèdent au stade phallique qui annonce l’entrée dans le conflit oedipien vers 4 ans.


Top bébé Webzine

 

Comment les parents doivent-ils réagir ? Faut-il punir ?

Punir risquerait de cristalliser cette période et la fixer chez l’enfant dans un conflit qu’il porterait longtemps… Laisser le dire et vivre ces périodes normales favorise son développement global et son autonomisation. La vie est faite d’expérimentations, même si elles ne sont pas toujours au goût des parents ! Si le langage évolue vers des propos injurieux par la suite, il est important d’expliquer à l’enfant les limites de votre tolérance à son vocabulaire. Le seuil de tolérance dépend de chacun mais une réaction trop vive, impulsive, sans verbalisation peut être trop rigide et enkyster une relation parent/enfant conflictuelle.


Y a-t-il un truc pour stopper cette phase plus vite ?

Top bébé Webzine

Il n’y a pas de recette magique, comme pour tout ce qui touche une phase de développement qui dépend de chaque enfant et de ce qu’il vit dans sa relation à ses parents, et dans ce que chaque parent vit et revit de sa propre histoire familiale.


Est-ce que garçons et filles sont « touchés » de la même façon ?

Oui. C’est une période où l’enfant indifférencié sexuellement découvre la rétention et l’expulsion anale… et tout le monde y passe !


 
     
 


    Identification

Mot de passe oublié ?






Forums | Dossier de presse | L'équipe | TOP BEBE Copyright 2007 | Tous droits réservés | Mentions légales